Ministère de la Marine Paris 1945-1949

 



 

14.07.1947 Au Champ-Elyssé je suis le porte drapeau (à droite)


Défilé au Champs-Elyssés  

 

 

 Défilé au trocadéro  (en médaillon à droite)
 

 

 

 

 

 

 

 

  EPILOGUE 

 

   Les jours suivants nous avons mis de l'ordre dans tout l'équipage et Sous-Officiers compris .

   J'ai demandé à embarquer sur un bateau à Brest, où j'ai été désigné pour le deuxième dépôt ou l'on ma mis dans une compagnie de garde, en attendant mieux.

  J'avais en charge l'armurerie, j'y ai remis bon ordre, et comme nous n'avons rien d'autre à faire, je fais du tir  tous les jours avec mes petits Marin. A la fin nous en avions marre .

   Un jour je ne me rappelle plus la date, la D P de Brest me désigne avec un Quartier Maître et quatre Marins pour  aller à l'école Militaire de Paris chercher un wagon de marchandises rempli de gamelles et beaucoup d'autres  choses.

   Pour nous rendre à Paris, cela a très bien marché, mais pour revenir, nous avons mis deux jours et demi .

   J'avais la charge et la responsabilité de ramener ce wagon à Brest, par les voies les moins rapides, nous avons à  manger pour deux jours, et tant que je me rappelle deux grands bidons de cinq litres de jus de tomates  "très bon pour le petit Marin".

   Le maître fourrier m'a donné une somme d'argent pour le voyage .

   Pendant le retour, on nous a mis au rancard pendant un jour et demi à Rennes, en gare de trillage ! Et pourquoi ça!
 Il y avait beaucoup de wagons de marchandises accrochés à notre wagon, dont un pinardier très proche du notre.

    Mes petits Marins n'ont pas perdu le Nord. Comme je leur ai quand même donné un peu de liberté pour se promener  sur la voie, pendant que je discutais avec mon Quartier-Maître, mes petits Marins pour se détendre n'ont rien trouvé  de mieux que d'aller chercher des noises au Pinardier.
   Avec un seau ils ont tirer du pinard!

   1 Heure après, que voyons-nous apparaître! Mes petits Marins noir comme des bourriques. (Ils ont couché une  bonne nuit dans le wagon).

    Le lendemain matin, ça va beaucoup mieux, mais une fois arrivée a Brest, le négociant en vin bien sûr s'en est aperçu. Il s’est plaint à la préfecture j’ai été convoqué et copé 10 jours d'arrêt .
            (Je ne les ai jamais fait).

   Cela ne m’a pas empêché d'avoir deux galons, car je n'ai pas eu de points enlevés pour ma punition .

    Finalement en guise d'embarquement, on ma désigné pour Marine Paris et là j'y ai fait trois années en collaboration   avec la Gendarmerie Maritime .( Comme on m'a dit, à mon grand regret, que je ne rembarquerai pas de sitôt, c'est moi  qui est demandé Marine Paris pour être un peu avec ma Soeur ).

    Après avoir passe trois années au Ministère de la Marine, on me désigne pour l'Indochine, ( je dois remplacer un gas qui demandait sa retraite ).

    Repartir pour deux années, je me suis dis ça va comme ça et une fois là-bas je ne serai peut - être pas revenu! Jusqu'ici  j'ai eu de la chance mais ça ne dure pas .

   Je suis resté encore trois mois au Ministère avant la retraite, et durant ces trois mois, j'ai rencontré celui que je devais  remplacer là-bas. Il a fait du rabe pour attendre son remplaçant et il était de passage à Paris. Le hasard a voulu que je  lui parle .

   C'est là qu'il m'explique ce que j'aurais fait durant ces deux années! J'allais sur les fleuves sur une barge avec une dizaine de Marins, voir plus, nous serions partis le matin et revenus le soir, pour faire la chasse aux Indochinois .

   Il fallait être très attentif, car ils étaient très rusés, et s'il pouvaient vous prendre il vous faisaient subir des atrocités .

   Voilà pourquoi j'ai quitté la Marine, avec beaucoup de regrets, surtout que je venais de passer au grade de Maître.

   J'aurais sûrement été plus heureux que Second-Maître, car j'aurai eu beaucoup plus d'avantages .

   Ainsi finit ma carrière dans la marine, ce que j'ai toujours regretté, même 40 ans plus tard, car la Mer était ma vocation .

 


                                                                    Jean Péron

 

 

       Precedent.gif                   accueil_008-home.gif                    94[1].gif
                                                                                                                                    Documents

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site