Contre-Torpilleur Valmy

 

          On ma désigné pour embarquer sur un Contre-Torpilleur le Valmy (5 canons de  138 mm).
Ce bateau était en construction au chantier de Saint - Nazaire à côté de Lorient.
Le 1er Août 1929, pour son premier essai, il a atteint la vitesse de 39 nœuds 85 "plus de 70 kilomètres à l'heure", ce qui était formidable à cette époque.
C'était un record du monde de vitesse pour un bateau de guerre.

 

 Lors de cette inauguration, les torpilleurs Anglais, Italien et Égyptien étaient également présents, car ces pays ont pris part à la défense du Canal De Suez..
Ismalia est un grand lac qui se trouve au milieu du Canal. Le Canal De Suez avait été pris par les Prussiens, la date ?... voir l'histoire (Ismail Pacha né au Caire, sous son règne, eut lieu le percement de l'Isthme De Suez inauguré en 1869).

 

Dans la plume

 

 

Le Valmy en mer

 Un jour de tempête (j'étais encore matelot), un second-maître canonnier (Sabatier) et moi-même étions sur la plage arrière (c'était la fin d'un exercice); le bateau virait de bord pour reprendre sa route normale. Par un coup de tabac ou un coup de roulis, la mer était vraiment démontée, ce second-maître à été enlevé par une lame et m'a entraîné avec lui. Heureusement, j'ai eu le réflexe de me cramponner à la rambarde. Après six heures de recherches vaines, nous avons dû abandonner. 

 Contre-Torpilleur Valmy Jean Péron à gauche derrière sa tourelle de 138 mm

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

         

                     Dans le poste    -   Sur le pont       -      A gauche

 

Départ d'une Torpille

 

 

 

Longs de 130 mètres pour un déplacement de 2500 tonnes, ils disposent de 5 canons de 138.6 mm, 4 canons de 37mm et 6 tubes lance-torpillesLe premier, le Guépard, a quatre chaudières dont la puissance unitaire dépasse 16.000 cv.

 L'appareil moteur est réparti en deux compartiments, ce qui donne à ces navires une silhouette caractéristique, avec ses deux groupes de deux cheminées.

Au fil des constructions, la propulsion connaitra quelques évolutions au niveau des chaudières. Ainsi, celles du Milan auront une puissance supérieure à 20.000 cv.

 Les vitesses dépasseront toujours 35 noeuds, le Cassard atteignant près de 43 noeuds. En tout, les contre-torpilleurs des classes Guépard et Vauquelin seront réalisés à 18 exemplaires. Mis sur cale à partir de 1927, ils sont tous en service en 1934.
Les navires de la série sont les : Bison, Guépard, Lion, Valmy, Verdun, Vauban, Aigle, Vautour, Albatros, Gerfaut, Milan, Epervier, Vauquelin, Kersaint, Cassard, Tartu, Maillé Brézé et Chevalier Paul.

 

 

          Precedent.gif                      accueil_008-home.gif                    94[1].gif     Insigne-__.jpg

                                                                                                                          Torpilleur Forbin

Commentaires (4)

1. montagner 28/06/2014

Bonjour,

Mon père était radio sur le Valmy lors du sabordage de la flotte à Toulon. Je recherche les infos qui concernent cette période, les acteurs disparaissent et nous n'avons pas toujours retenu l'histoire orale de nos parents. Merci pour votre site. Cordialement. Jean Jacques.

2. katie 07/02/2014

bonjour,
merci pour ce site mon père a été sur LE VALMY de juin 1932 à juin 1933 et je n'ai aucune photo.............ce partage me plonge dans son univers par ce beau CT et les tenues de marins d'époque (cigarette au bec). cordialement!

3. bayre 30/01/2012

Mon père a servi sur le Valmy et je posséde une photo du bateau en 1940.Si cela vous interesse veuillez me contacter 06 30 29 80 99.J'habite à Toulouse.
Salutations

4. Horel 02/11/2011

Bonjour,
Tout d'abord merci pour votre site qui nous replonge dans l'ambiance de la marine de guerre et félicitation pour votre carrière.
Ma femme et moi avons également eu des parents et grand-parents dans la marine, ce qui m'amène au but de ma visite... Ma femme recherche depuis longtemps une photo du Valmy où son père a servi dans les années 40. Cette photo était encadrée dans le salon de son enfance et lui vaut de grands souvenirs car prétexte a de longues conversations avec son père qui lui racontait ses aventures maritimes...
Cette photo a été perdue et voilà que par bonheur nous en découvrons un exemplaire sur votre site, si vous connaissiez un moyen pour se la procurer ou du moins une copie dans une définition suffisante, bien sûr nous sommes prêt à en accepter le coût et même à nous déplacer pour en prendre ne serait-ce qu'une photo.
Quoi que vous puissiez faire, nous vous en remercions à l'avance.
Bien cordialement.
Jean-Yves et Laurence Horel

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site